Sensibiliser l’ensemble des écoles francophones et néerlandophones de la Ville de Bruxelles aux enjeux climatiques via la thématique de l’énergie, tel est l’objectif du projet ‘Mon école, mon énergie’. Chaque année, ce sont ainsi 10 écoles qui sont accompagnées par l’un·e de nos collaborateur·rice.

Diminuer la consommation énergétique de l’école

Avec le soutien de notre animateur·rice, les élèves sont tout d’abord sensibilisés à l’utilisation rationnelle de l’énergie, aux énergies renouvelables et aux changements climatiques. Ensuite, sur la base d’une chasse aux gaspillages énergétiques dans l’école, les élèves réfléchissent et mettent en place un plan d’action pour diminuer les consommations d’énergie à l’école, et donc, leur empreinte carbone.
Via l’outil de mesure GoodSchool DigiTool, les élèves suivent de près la consommation d’électricité, d’eau et de gaz/mazout de l’école. Les écoles peuvent, de cette manière, mieux calculer l’impact de leurs actions et adapter celles-ci. L’objectif ? Diminuer de 10% de la consommation énergétique de l’école.

Le projet est mené avec une classe relais – classe de 3e à 6e primaire ou de 2e à 4e secondaire – qui sensibilise l’ensemble des élèves de l’école via les différentes actions qu’elle met en place.

En plus des trois rencontres avec la classe relais, une écoteam est mise en place au sein de l’école afin de chapeauter le projet et de réunir tous les acteurs concernés autour de la table : enseignants motivés, direction, personnel de charge, etc.

Ce projet est réalisé en partenariat avec la cellule Solidarité internationale de la Ville de Bruxelles. Afin d’encadrer au mieux ce projet, un comité d’accompagnement constitué de représentants de l’Instruction Publique, de la Cellule Énergie, de la cellule solidarité internationale de la Ville de Bruxelles et de l’asbl GoodPlanet a été créé et suit le projet de près.